• Laura Limacher

Marche pieds nus


Nous avons tous des souvenirs d’enfance, plaisir de la marche dans le sable chaud, l’herbe qui chatouille, la rivière glacée, les galets glissants…


Se déchausser en rentrant du travail ou après une longue et dure marche procure déjà un apaisement immédiat. Sentir la texture du sol sous ses pieds contribue à évacuer les tensions et procure un sentiment de liberté.



En allant plus loin encore, la marche pieds nus (en forêt, sentier, rivière) d’après certaines études (Karsten Hollander, médecin du sport diplômé de l'université de Hambourg) procurerait un effet bénéfique sur le développement du pied, sur la démarche et les performances physiques. En effet les orteils étant davantage sollicités, le dos et la tête auraient tendance à se redresser, améliorant ainsi la posture du corps et son équilibre. Le pied étant plus libre et plus mobile, ceci stimule aussi la circulation sanguine. Sans oublier les zones reflexes situées sous la plante des pieds activés pendant la marche.



En revanche renoncer à se chausser du jour au lendemain n'est vraiment pas recommandé. Il faut compter un temps d’adaptation. Au début, les muscles et les tendons sont en effet très sollicités. Il faut également attendre que suffisamment de corne se soit formée pour empêcher l'apparition d'ampoules et de blessures.


Rappelons que dans de nombreux pays la coutume veut qu’on se déchausse en entrant dans une maison, ou lieu de prière. La chaussure amène de la saleté avec ses semelles alors que le pied nu représente la propreté, la simplicité.


Pieds nus ne sommes-nous pas sur un PIED d’égalité ?

© 2020  Laura Limacher Massage Thérapeutique . Classique - Réfléxologie - Tuina

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône social Instagram