© 2020  Laura Limacher Massage Thérapeutique . Classique - Réfléxologie - Tuina

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône social Instagram
Rechercher
  • Laura Limacher

Curcuma


Épice connue et réputée depuis des millénaires, et même considérée comme sacrée en Inde, le curcuma est l’un des aliments les plus étudiés actuellement par le monde scientifique.

La variété Curcuma Longa contiendrait les plus grandes quantités de curcumine, substance aux nombreuses propriétés, notamment antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses.


En Inde, il fait partie des aliments incontournables. La médecine ayurvédique lui attribue un grand nombre de vertus thérapeutiques pouvant aider dans de nombreux troubles : les troubles digestifs, les problèmes de peau, les infections, l’arthrite, les problèmes hépatiques et biliaires, la fièvre…Depuis des millénaires en Inde le curcuma fait partie de la pharmacopée et entre dans la composition d’un grand nombre de préparations médicamenteuses capables de résoudre les soucis de santé du quotidien. Le curcuma est consommé également dans d’autre pays d’Asie, Japon, Chine, Thaïlande…

Vertus


L’OMS reconnait officiellement que le curcuma présente une action efficace contre certains troubles digestifs. En tant qu’anti-inflammatoire il permet d’atténuer les diarrhées, les flatulences, les gastrites, les ballonnements, les nausées.

Les expériences menées jusqu’à présent donnent à penser que le curcuma pourrait avoir un effet bénéfique dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, en évitant la formation et l’accumulation de certaines protéines les beta-amyloïdes responsables de la maladie.

​​SMXLL

Son action antioxydante le rend très efficace pour lutter contre l’action des radicaux libres, qui sont les grands responsables du vieillissement de nos cellules.

Des résultats de recherches ont montré une diminution du taux de cholestérol chez les animaux ayant pris de la curcumine par rapport aux animaux n’en ayant pas consommé.

Le curcuma aide à fluidifier le sang, ce qui permet de combattre l’agrégation des plaquettes dans le sang en ayant ainsi une action préventive sur certaines maladies cardiovasculaires.

Le curcuma est aussi utilisé pour combattre les douleurs et désagréments du cycle féminin (dysménorrhée, aménorrhée). Cependant il est déconseillé pour la femme enceinte à forte dose.

Enfin on constate en prévention et en curatif une action positive de la curcumine dans des cas de cancers. Elle intervient sur l’angiogenèse et force les cellules cancéreuses à mourir (apoptose).

A noter que l’association avec du poivre noir permet une augmentation considérable de l’absorption du curcuma.

SLXLM​​

Petit remède de médecine ayurvédique contre la grippe et le rhume : Chauffer une tasse de lait dans laquelle verser une cuillère à café de curcuma en poudre.

Tout le monde peut consommer un peu de curcuma dans son alimentation, mais précautions pour ceux/celles qui veulent en consommer en grandes quantités : en cas d’ulcère gastro duodénaux, d’obstruction des voies biliaires, calculs biliaires, femmes enceintes et les personnes suivant un traitement anticoagulant et antiplaquettaire.


Tout en apportant à nos plats une note gaie et colorée, il nous fera ainsi profiter de ses innombrables vertus thérapeutiques.

Source : Les incroyables vertus du curcuma d’Alessandra Moro Buronzo

0 vue